Communiqué de presse

L’ONUSIDA et le projet « Villages du Millénaire » s’emploient à éliminer la transmission du VIH de la mère à l’enfant en Afrique

L’élargissement du programme au niveau national permettrait d’empêcher 16 000 infections par le VIH chez les enfants

Nairobi, 11 janvier 2010 – M. Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA, et M. Jeffrey Sachs, Directeur de l’Institut de la Terre et Conseiller spécial de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, ont visité l’un des villages du Millénaire à Sauri, dans l’ouest du Kenya. Ils souhaitaient en effet se rendre compte par eux-mêmes des progrès réalisés dans plusieurs domaines, à savoir la lutte contre la pauvreté, l’augmentation de la productivité agricole, l’amélioration de l’accès aux soins de santé et à l’éducation, et la création d’un environnement favorable permettant aux communautés de générer et maintenir une croissance économique. Cette visite, qui s’inscrivait dans le cadre d’un voyage officiel de cinq jours au Kenya, a surtout porté sur l’action menée pour éliminer presque totalement la transmission du VIH de la mère à l’enfant (TME).

L’ONUSIDA et le projet « Villages du Millénaires » ont uni leurs efforts en septembre 2009 pour renforcer les services de prévention de la transmission mère-enfant (PTME) au niveau des villages, afin de créer des « zones sans TME ». Dans les villages du Millénaire, les services de PTME sont intégrés à l’ensemble des services liés à la santé maternelle et infantile, et un ensemble de soins est offert aux mères depuis la période prénatale jusqu’à l’accouchement et durant la période postnatale. En trois ans, le taux de test VIH chez les femmes enceintes dans les villages du Millénaire est passé de 10% (taux initial) à plus de 60%. Le partenariat entre l’ONUSIDA et le projet « Villages du Millénaire » permettra d’améliorer encore ces résultats, en réduisant l’incidence du VIH chez les femmes, en répondant aux besoins en matière de contraceptifs modernes et en empêchant la transmission du VIH des mères à leur bébé.

« Grâce à l’ONUSIDA, la lutte contre le VIH/sida – en particulier la PTME – bénéficie, au niveau mondial, d’un savoir-faire, d’un leadership et de stratégies élaborées uniques », a affirmé M. Sachs. « Le projet “Villages du Millénaire”, quant à lui, lie la force du développement rural intégré, notamment les systèmes de soins de santé primaires, à la lutte contre la pauvreté, la faim et la maladie. En s’associant, l’ONUSIDA et le projet “Villages du Millénaire” concevront et mettront en place un dispositif efficace visant à éliminer presque totalement la TME et pouvant être utilisé dans d’autres régions d’Afrique et dans le monde. Je suis infiniment reconnaissant à M. Sidibé et à ses collaborateurs de ce partenariat unique, et je sais combien mes collègues, à tous les niveaux du projet, se réjouissent à l’idée de collaborer avec l’ONUSIDA et de bénéficier de ses enseignements. »

En 2008, 390 000 nourrissons en Afrique subsaharienne ont été infectés par le VIH par le biais de leur mère. « Le sida est désormais la principale cause de décès chez les nourrissons et les jeunes enfants dans presque toute l’Afrique subsaharienne », a déclaré Michel Sidibé. « Nous avons constaté qu’il était possible d’éliminer la quasi-totalité des infections par le VIH chez les nourrissons dans les pays à revenu élevé grâce au dépistage du VIH chez les femmes enceintes, à la contraception et à l’utilisation de médicaments antirétroviraux pendant et après l’accouchement. Nous devons donc impérativement mettre les connaissances en pratique et exploiter les outils pour créer une génération sans sida en Afrique et dans le reste du monde. Pour parvenir à une prévention universelle de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, il faudra traduire les données scientifiques par des pratiques systématiques. Avec un effort concerté, nous pouvons tout à fait freiner la transmission mère-enfant et devenir un jour les témoins de la naissance d’une génération sans sida en Afrique et dans le monde. »

Le projet « Villages du Millénaire » est un partenariat entre le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), l’Institut de la Terre de l’Université de Columbia, la Promesse du Millénaire et des administrations locales, qui propose une nouvelle approche en matière de lutte contre la pauvreté. Il touche actuellement quelque 500 000 personnes et ne cesse de se développer. Le projet démontre à la communauté de développement du monde entier qu’un ensemble d’interventions liées au développement – financées par un investissement modique de 110 USD par habitant/an sur une période de cinq à dix ans – contribuera à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Accroître la survie de l’enfant et réduire la transmission du VIH de la mère à l’enfant demeurent des points centraux de cette action.

Grâce au projet « Villages du Millénaire », Sauri, dont 60% à 70% des habitants vivent avec moins de 1 USD par jour, compte désormais six centres de santé. Dans tous les segments du village, la santé s’est considérablement améliorée depuis la mise en place du projet en 2005, avec une réduction des cas de paludisme, des progrès importants en matière de santé maternelle et infantile et un élargissement de l’accès au dépistage et au traitement du VIH.

Le partenariat entre l’ONUSIDA et le projet « Villages du Millénaire » est surtout axé sur la réalisation de l’OMD 4 (Réduire la mortalité infantile), de l’OMD 5 (Améliorer la santé maternelle) et de l’OMD 6 (Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies) à l’horizon 2015. Pour y parvenir, il vise à réduire l’incidence du VIH chez les femmes, à répondre aux besoins des couples en matière de contraceptifs modernes et à empêcher la transmission du VIH des mères à leur bébé.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Région/pays