Communiqué de presse

L’ONUSIDA et l’Assemblée parlementaire de la Francophonie s’unissent pour renforcer la riposte au VIH

Des parlementaires francophones s’engagent à réaliser l’accès universel aux services VIH.

Yvon Vallières, President of the French Parliamentary Assembly (Assemblée   M. Yvon Vallières, Président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, signant le protocole d’accord entre l’APF et l’ONUSIDA.

DAKAR, 7 juillet 2010 – Aujourd’hui, un mémorandum d'accord a été signé par M. Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA, et M. Yvon Vallières, Président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), pour renforcer la riposte au VIH dans les pays francophones les plus touchés par l’épidémie. La cérémonie de signature a eu lieu durant la XXXVIe session de l’APF, qui a réuni 300 parlementaires de pays francophones.

« En établissant un partenariat avec l’APF, nous pouvons obtenir la coopération des parlementaires des pays francophones pour faire campagne en faveur de l’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et à l’appui dans le domaine du VIH », a déclaré M. Sidibé.

L’une des priorités de ce partenariat sera de mobiliser des parlementaires, en particulier en Afrique francophone, pour qu’ils adoptent des lois autorisant toutes les personnes – surtout les plus exposées au risque d’infection à VIH – à avoir accès aux services VIH de prévention, de traitement, de soins et d’appui.

L’Afrique subsaharienne est toujours la première victime de l’épidémie de VIH. Les estimations de l’ONUSIDA indiquent qu’elle abrite 3,2 millions des 4,1 millions de personnes vivant avec le VIH dans les pays francophones. En 2008, 2,7 millions d’adultes et d’enfants ont été infectés par le VIH à travers le monde : 340 000 d’entre eux vivaient dans un pays francophone, pour la plupart (270 000) en Afrique subsaharienne.

Dans le cadre du partenariat, l’ONUSIDA et l’APF collaboreront étroitement avec les gouvernements pour veiller à qu’ils respectent leurs engagements visant à renforcer la riposte au VIH et qu’ils dégagent les crédits requis pour l’expansion des services VIH. Ils s’attaqueront en outre à certaines questions, comme le manque de professionnels de santé dans les pays en développement et l’accès à des médicaments antirétroviraux de qualité et peu coûteux.

L’APF regroupe des parlementaires de 77 parlements ou organisations interparlementaires répartis sur les cinq continents. Son action vise principalement à promouvoir et défendre la démocratie et le respect des droits de l’homme et à préserver la langue française et les cultures francophones.

En décembre 2009, l’ONUSIDA a signé un accord de partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), qui comprend 70 États membres et compte l’APF parmi ses organes.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Région/pays