Communiqué de presse

Des personnalités internationales rejoignent la Commission de haut niveau de l’ONUSIDA pour mener la révolution de la prévention

GENÈVE, le 21 juillet 2010 — Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) a aujourd’hui lancé une nouvelle Commission de haut niveau sur la prévention du VIH. Cette Commission compte plus de 15 dirigeants internationaux réputés. Les commissaires useront de leur autorité et de leur influence pour mener une campagne d’action sociale et politiqe au cours de l’année à venir en vue de dynamiser les soutiens en faveur des programmes efficaces de prévention du VIH.

Cette Commission de l’ONUSIDA est co-présidée par le Professeur Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de médecine pour sa contribution à la découverte du VIH, et par l’Archevêque émérite Desmond Tutu, Prix Nobel de la paix.

« Actuellement, pour deux personnes qui entament un traitement, cinq nouvelles infections ont lieu », a déclaré le Professeur Barré-Sinoussi. « La courbe ascendante de l’épidémie ne pourra être stoppée sans un ferme engagement mondial en faveur de mesures de prévention combinée contre le VIH comme les traitements. »

Mgr Tutu a indiqué que « la seule manière de guérir du VIH est de ne pas être infecté. Par égard pour l’avenir et pour le bien des personnes qui vivent actuellement avec le VIH, nous devons donc nous orienter vers l’objectif : zéro nouvelle infection au VIH. »

« Nous avons reçu de la part de nombreux dirigeants un soutien extraordinaire en faveur de cette Commission de haut niveau de l’ONUSIDA sur la prévention du VIH », a révélé le Directeur exécutif de l’organisation, Michel Sidibé. « Les plus grandes réussites enregistrées dans la riposte au sida ont été obtenues par les pays dans lesquels les dirigeants s’étaient mobilisés pour placer la réduction des nouvelles infections au VIH parmi leurs priorités de premier plan. Grâce au soutien de ces personnalités célèbres, nous pouvons mener une révolution de la prévention et inverser la courbe de l’épidémie de sida. »

Les membres de la Commission sont les suivants :

  • Dr Michelle Bachelet, ancienne Présidente du Chili 
  • M. Jacques Chirac, ancien Président de la France
  • Mme Vuyiseka Dubula, Secrétaire générale de la Campagne pour l’accès aux traitements (TAC)
  • Dr Mohamed ElBaradei, Prix Nobel de la paix 
  • Mme Elena Franchuk, chef d’entreprise ukrainienne et fondatrice de la Fondation ANTISIDA Elena Franchuk 
  • M. Pau Gasol, star du basketball professionnel espagnol
  •  M. Nizan Guanaes, président du grand groupe brésilien de communications Grupo ABC de Comunicação 
  • M. Chris Hughes, Directeur exécutif de Jumo International et cofondateur de Facebook 
  • M. Magic Johnson, ancienne star du basketball, chef d’entreprise et philanthrope
  • Mme Irene Khan, militante des droits de l’homme et ancienne Secrétaire générale d’Amnesty International
  • M. Robin Li, entrepreneur et cofondateur du premier moteur de recherche privé chinois Baidu Inc. 
  • Mme Rita Süssmuth, ancienne présidente du Parlement fédéral allemand et ancienne Ministre fédérale de la Famille, de la Femme, de la Jeunesse et de la Santé 
  • S.E. M. Festus Mogae, ancien Président du Botswana 
  • S.E. M. Jean Ping, Président de l’Union Africaine 
  • Professeur Peter Piot, ancien Directeur exécutif de l’ONUSIDA et prochain Directeur de l’École d’hygiène et de médecine tropicale de Londres 
  • M. Vladimir Vladimirovich Pozner, célèbre journaliste russe 
  • M. Meechai Viravaidya, homme politique et militant thaïlandais connu pour avoir vulgarisé le préservatif en Thaïlande.

Un Groupe consultatif scientifique, présidé par Mme Laurie Garrett, du Conseil des relations extérieures, aidera la Commission de haut niveau. Ce Groupe aura recours à des recherches scientifiques pointues pour élaborer une feuille de roue incluant les meilleures stratégies de prévention contre le VIH.

« Nous étudierons les actions de prévention contre le VIH qui fonctionnent bien, nous attirerons l’attention sur les réussites enregistrées au niveau des pays et nous élaborerons des initiatives à même de surmonter les défaillances et les insuffisances actuelles », a déclaré Mme Garrett.

En trente années d’épidémie de sida, le monde a réalisé des progrès sans précédent en faveur du traitement des personnes vivant avec le VIH. Néanmoins, plus de 7.000 nouvelles infections ont lieu chaque jour. Si les traitements ont occupé le devant de la scène en tant que stratégie clé de la riposte au sida, la prévention a souvent été délaissée. Les commissaires transmettront donc un message porteur de réengagement, en faveur de la prévention du VIH, parmi leurs cercles d’influence. Ils inviteront également l’opinion publique à soutenir la mise en œuvre de programmes efficaces de prévention contre le VIH.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Région/pays