Déclaration à la presse

Journée internationale du vaccin contre le VIH

Message de Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA

Genève, 18 mai 2010 — La création de la Journée internationale du vaccin contre le VIH montre clairement que le meilleur espoir de mettre un terme à l’épidémie de sida passe par un vaccin sûr et très efficace contre le VIH.

Suite aux résultats modestes mais encourageants d’une protection de 31 % contre l’infection lors de l’essai de vaccin anti-VIH en Thaïlande en 2009, la mise au point d’un vaccin sûr et performant n’a jamais été aussi près d’aboutir. Toutefois, réaliser cette prouesse suppose encore surmonter des défis de taille et beaucoup reste à faire.
 
Je tiens à louer les efforts inlassables des communautés, des participants à l‘étude et des chercheurs qui ont contribué à l’objectif d’élaborer un vaccin sûr et efficace. La mise au point d‘un vaccin est un effort commun qui, au fil des années, a montré tout l’intérêt d’un partenariat entre le Nord et le Sud — tant au niveau du partage d’idées et de connaissances que de l’obtention de résultats.

L’ONUSIDA soutient la recherche d’un vaccin contre le VIH et continuera à œuvrer avec ses partenaires pour appuyer les programmes en vue de la mise au point d’un tel vaccin. Avec 2,7 millions de nouvelles infections en 2008, il est impératif de continuer à investir dans la recherche d’autres stratégies de prévention.

Dans le même temps, l’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et à l’appui en matière de VIH doit rester une priorité absolue.

Nous devons prendre en charge sans tarder toutes les personnes vivant avec le VIH nécessitant un traitement et accélérer nos efforts pour prévenir les nouvelles infections ; en effet, chaque fois que deux personnes commencent un traitement qui leur sauvera la vie, cinq autres contractent l’infection.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Région/pays