Déclaration à la presse

Le Président du Salvador prêtera son appui à la Réunion de haut niveau de l’ONU sur le sida

Le Salvador - premier pays d’Amérique latine à annoncer la présence de hauts responsables à la réunion de juin qui façonnera l’avenir de la riposte au VIH

Genève, 14 avril 2011Le Président du Salvador, Mauricio Funes, a retenu les dates de la Réunion de haut niveau des Nations Unies sur le sida pour y participer, à New York, en juin prochain. Cette réunion sera cruciale pour l’élaboration de l’avenir de la riposte au sida puisque les États membres de l’ONU se réunissent pour discuter des moyens de surmonter les obstacles qui continuent d’empêcher de nombreux pays à atteindre leurs objectifs en matière d’accès universel.

En 2001, les États membres avaient, pour la première fois, tenu une réunion sur le VIH qui a fait date – il s’agissait de la Session spéciale de l’Assemblée générale de l’ONU sur le VIH/sida. Lors de l’examen de suivi, en 2006, à la Réunion de haut niveau sur le sida, les États membres se sont engagés à poursuivre leurs efforts pour atteindre l’objectif de l’accès universel à la prévention, aux traitements, aux soins et au soutien au VIH.

La réunion qui aura lieu en juin fournira une tribune aux États membres et aux partenaires pour examiner les progrès réalisés à ce jour et trouver les moyens de relever les nombreux défis posés à la riposte au sida aujourd’hui.  

«Trente ans se sont écoulés depuis le premier cas de sida signalé», a déclaré Michel Sidibé. «Au cours de ces trente années, la forme de l’épidémie a considérablement changé et il est essentiel que la riposte s’adapte aux nouvelles réalités. La promesse de soutien du Président Funes à la réunion de juin constitue un signe encourageant sur l’engagement du Salvador à prioriser le VIH dans son programme politique, et son intention de s'unir aux efforts mondiaux visant à susciter une nouvelle génération sans VIH.»

Au Salvador, le pourcentage des personnes ayant besoin de traitements, et bénéficiant d'une thérapie antirétrovirale, a augmenté de 17 % en 2004 à 53 % en 2009 – tandis que le nombre des personnes vivant avec le VIH a reculé de 27 % de 2001 à 2009.

Le Salvador a assuré la présidence du Conseil de coordination du Programme de l’ONUSIDA pour 2011. Ce Conseil de programmation de l’ONUSIDA agit en tant qu’organe directeur pour toutes les questions programmatiques liées aux politiques, aux stratégies, aux finances, au suivi et à l’évaluation de l’ONUSIDA.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)




Centre de presse