Communiqué de presse

Le Mali accueille la nouvelle génération de leaders dans la lutte contre le sida

Les jeunes leaders de demain se donnent les moyens de prendre la tête du changement et de demander des comptes aux décideurs sur les futurs progrès de la lutte contre le VIH

Genève, 15 avril 2011—plus de 100 jeunes leaders du monde entier se réunissent à Bamako, au Mali, pour un Sommet mondial des jeunes sur le VIH de trois jours. Le Sommet, organisé par le Président malien Amadou Toumani Touré, a pour but la création d'une nouvelle génération de leaders dans la lutte mondiale contre le sida.

«Les jeunes doivent prendre le leadership de la riposte au sida et nous devons leur faire de la place pour qu’ils assument cette mission» a déclaré le Président Touré lors de son discours d’ouverture de la plénière du Sommet.

Malgré l'augmentation du nombre d'organisations et de réseaux de jeunes consacrés au VIH, les jeunes éprouvent encore des difficultés pour influencer les décideurs et devenir des partenaires égaux dans la lutte contre le sida.

Ce Sommet a été convoqué pour donner aux jeunes leaders, y compris les jeunes vivant avec le VIH, les moyens d'opérer une transformation durable du mouvement de lutte contre le sida en s'appuyant sur les jeunes. Les participants doivent convenir de stratégies permettant aux jeunes de mener une révolution dans la prévention du VIH. Ils discuteront également des moyens de renforcer les réseaux de jeunes et d'unir les mouvements de jeunes et de lutte contre le sida à travers le monde.

«Les jeunes vont prendre les rênes pour la prochaine décennie, ce qui est un gage de justice sociale et d'égalité», affirme Michel Sidibé, Directeur exécutif du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA). «Les jeunes définissent l'avenir de la lutte mondiale contre le sida et apportent une énergie nouvelle au mouvement contre le sida.»

Les participants mettront au point un Appel à l'action pour donner aux jeunes les moyens d'agir et tenir les décideurs responsables des progrès futurs de la lutte contre le sida. Cet Appel à l'action sera lancé en ligne et permettra de tenir compte de la voix des jeunes dans le cadre des préparatifs de la Réunion de haut niveau des Nations Unies qui aura lieu à New York du 8 au 10 juin 2011. «Je suis prêt à présenter l’Appel à l’action qui sera rédigé à l’issue du Sommet des jeunes sur le VIH du Mali lors de la Réunion de haut niveau aux Nations Unies» a indiqué le Président Touré.

«Nous sommes en train de forger un réseau de jeunes dirigeants pour prendre les commandes de la lutte contre le sida.  Nous sommes décidés à utiliser toutes les moyens possibles pour encourager les dirigeants du monde à redoubler leur engagement dans la lutte contre le sida lors de la Réunion de haut niveau sur le sida en juin», déclare Eunwoo Kim, co-président du comité de direction du Sommet de la jeunesse sur le VIH au Mali.

En 2009, les jeunes de 15 à 24 ans représentaient 41 % des nouvelles infections par le VIH chez les adultes. Les jeunes femmes sont particulièrement vulnérables au VIH, et représentent 64 % des infections chez les jeunes à travers le monde. Les données montrent également que les jeunes sont à la tête d'une révolution sur la prévention du VIH grâce à l'adoption de pratiques sexuelles plus sûres. Le taux de nouvelles infections à VIH chez les jeunes a diminué de plus de 25 % dans 15 des pays les plus touchés.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)




Centre de presse