Communiqué de presse

Les équipes féminines de football donnent un « Carton rouge au sida » pour éliminer le VIH chez les enfants

GENÈVE, 24 juin 2011—Les capitaines des équipes nationales de football qui participeront à la prochaine Coupe du monde féminine de la FIFA 2011 en Allemagne répondent à l'appel Carton rouge au sida et soutiennent le projet mondial d'éradication d'ici 2015 des nouvelles infections à VIH chez les enfants. L'appel Donnons un carton rouge au sida, lancé par le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) l'année dernière à l'occasion de la Coupe du monde de la FIFA 2010 en Afrique du Sud, utilise le poids et la portée considérables du football pour unifier le monde autour de l'objectif consistant à stopper les nouvelles infections à VIH chez les enfants.

Michel Sidibé, directeur exécutif de l'ONUSIDA, déclare « Étant la compétition internationale la plus importante du football féminin, ce tournoi est une plateforme idéale pour sensibiliser le monde entier à la campagne visant à empêcher la mort de mères et l’infection de bébés par le VIH. »

Plus de 1000 bébés naissent chaque jour avec le VIH. Toutefois, l'accès des femmes enceintes et de leurs partenaires au conseil et au dépistage du VIH, ainsi qu'au traitement le cas échéant, pourrait réduire le risque de transmission à moins de 5 %.

Grâce à leur engagement, les capitaines des équipes enjoignent les joueurs de foot et les supporters partout dans le monde à « célébrer la vie et à soutenir la campagne mondiale visant à empêcher la mort de mères et l’infection de bébés par le VIH ».

La Coupe de monde féminine 2011 de la FIFA aura lieu du 26 juin au 17 juillet. Jusqu'à présent, cinq capitaines ont répondu à l'appel : Faye White (Angleterre), Sandrine Soubeyrand (France), Rebecca Smith (Nouvelle Zélande), Ingvild Stensland (Norvège) et Christie Rampone (États-Unis).

« L'un des principaux avantages dans le fait de représenter notre pays à l'occasion d'événements importants est que cela nous donne l'opportunité de soutenir efficacement les causes qui nous touchent » a déclaré Christie Rampone, capitaine de l'équipe américaine. « Je me suis engagée dans une campagne mondiale appelée Carton rouge au sida, qui aide à mettre au point une action politique dans le but de mettre fin à l'épidémie du sida chez les bébés et les jeunes enfants partout dans le monde. Je suis persuadée qu'il sera bénéfique d'associer cette noble cause au sport que nous apprécions tant. »

Rampone, l'une des joueuses américaines les plus expérimentées puisqu'elle participera à sa quatrième Coupe du monde, a ajouté : « L'ONUSIDA a demandé à l'équipe américaine de football de l'aider à mener cette campagne partout dans le monde, et nous sommes heureuses d'apporter notre contribution à l'échelle internationale pour lutter contre ce problème, lui aussi de dimension mondiale. Les Nations unies veulent mettre un terme au sida pédiatrique d'ici 2015, et nous aussi ! »

Les capitaines des autres équipes en compétition, dont l'Australie, le Brésil, le Canada, la Colombie, la Guinée équatoriale, l'Allemagne, le Japon, la RDP Corée, le Mexique, le Nigeria et la Suède, seront aussi encouragées à devenir des « défenseurs du Carton rouge » en signant l'appel au cours du tournoi et à participer et promouvoir les efforts mondiaux visant à éliminer la transmission mère-enfant du VIH d'ici à 2015.

34 millions de personnes, dont 22,5 millions se trouvent en Afrique subsaharienne, vivent aujourd'hui avec le VIH. Malgré les progrès réalisés en faveur de l'objectif consistant à éliminer les nouvelles infections à VIH chez les enfants, 370 000 enfants sont nés avec le VIH rien qu'en 2009, portant ainsi à 2,5 millions le nombre total d'enfants de moins de 15 ans vivant avec le VIH.

La Coupe du monde féminine 2011 est l'un des principaux championnats de football à venir, avec la Coupe d'Afrique des nations 2012 et l'Euro 2012 de l'UEFA, qui seront suivis par la Coupe du monde de la FIFA édition 2014 au Brésil ; toutes ces manifestations constitueront autant d'occasions de sensibiliser le public et les participants aux campagnes visant à éliminer le VIH chez les enfants.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Genève
Sophie Barton-Knott
tél. +41 79 514 6896 / +41 22 791 1697
bartonknotts@unaids.org


Région/pays