Déclaration à la presse

Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie

Message du Directeur exécutif de l’ONUSIDA, M. Michel Sidibé

Genève, 17 mai 2011—Le monde connaît des situations de stigmatisation et des phénomènes de rejet qui peuvent donner lieu à des violences qui entravent la riposte au sida. Cela se répercute sur la vie des lesbiennes, des gays et des personnes bisexuelles et transgenres.

La riposte au sida a montré que lorsque des personnes sont victimes de stigmatisation ou de discrimination en raison de leur orientation ou de leur identité sexuelles, elles ont moins tendance à avoir recours aux services de lutte contre le sida dont elles ont besoin. Il en découle des nouvelles infections à VIH et des décès dus au sida.

La violence et la discrimination doivent faire place à la compassion et à la tolérance.

J’appelle l’ensemble des gouvernements à créer des environnements sociaux et juridiques qui veillent au respect des droits fondamentaux et garantissent un accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et à l’appui en matière de VIH.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Genève
Edward Mishaud
tél. +41 22 791 5587
mishaude@unaids.org


Région/pays