Communiqué de presse

Lancement d'un programme national au Bénin pour prévenir les nouvelles infections au VIH chez les enfants

GENÈVE, 20 février 2012—Le gouvernement de la République du Bénin, en collaboration avec l'ONUSIDA, l'UNICEF, l'OMS, le FNUAP et leurs partenaires, ont lancé ce jour un programme national visant à éliminer les nouvelles infections au VIH chez les enfants et à améliorer l'état de santé de leurs mères.

« Ce programme va contribuer à satisfaire les critères de qualité relatifs aux soins des femmes enceintes vivant avec le VIH, de leurs enfants et de leurs familles », a déclaré la Ministre de la santé béninoise, Prof. Dorothée Kindé-Gazard, qui est intervenue aujourd'hui à l'occasion d'une cérémonie officielle à Cotonou organisée par le Président du Bénin, Dr Thomas Yayi Boni. « Cela va permettre d'harmoniser les services de prévention de la transmission mère-enfant du VIH dans le pays et d'améliorer la coordination des interventions. »

D'après les estimations du gouvernement, environ 62 000 personnes vivent avec le VIH au Bénin. Entre 2004 et 2011, le nombre d'établissements de santé proposant des services de prévention des nouvelles infections au VIH chez les enfants est passé de 204 à 450. Malgré les progrès, seulement la moitié des femmes enceintes (49 %) éligibles pour recevoir des services anti-VIH en bénéficient actuellement.

En juin 2011, le Bénin a signé le Plan mondial pour éliminer les nouvelles infections au VIH chez les enfants à l'horizon 2015 et maintenir leurs mères en vie. Dans le cadre de cette initiative, le programme national vise à garantir l'accès à des services de prévention et de traitement du VIH à toutes les femmes enceintes vivant avec le VIH, ainsi que l'élimination de toutes les nouvelles infections au VIH chez les enfants.

« Je félicite la vision, l'engagement et la volonté des dirigeants politiques béninois — en particulier de la Ministre de la santé — de s'assurer que dans les prochaines années, aucun enfant ne naîtra avec le VIH au Bénin et toutes les mères resteront en bonne santé et en vie », a déclaré le directeur exécutif de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, qui a également assisté à la cérémonie.

Le programme devrait porter ses fruits entre 2012 et 2015 :

  1. une réduction de 90 % du nombre de nouvelles infections au VIH chez les enfants.
  2. une réduction de 90 % du nombre de décès liés au sida chez les enfants.
  3. une réduction de 50 % du nombre de décès liés au sida chez les mères dans les
    12 mois suivant l'accouchement.

Un certain nombre de stratégies seront utilisées pour atteindre ces objectifs, notamment : la garantie d'un accès à des services complets pour prévenir les nouvelles infections au VIH chez les enfants dans toutes les maternités du pays, la garantie d'un accès au traitement pour toutes les femmes enceintes éligibles pour recevoir un traitement antirétroviral, l'élargissement de l'accès aux services de dépistage et de conseil en matière de VIH, le renforcement de l'accès aux préservatifs masculins et féminins, en particulier chez les jeunes, et des campagnes de sensibilisation.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Bénin
Yuma Baruani
tél. +229 97 97 9880
baruaniy@unaids.org


Région/pays

Bénin