Déclaration à la presse

L’ONUSIDA s’engage à soutenir le Fonds mondial et lance un appel à la solidarité

Il est essentiel que le Fonds mondial soit pleinement financé pour aider les pays à atteindre leurs objectifs de riposte au sida d’ici à 2015

Genève, 24 janvier 2012 – Depuis sa création il y a dix ans, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (le « Fonds mondial ») a vraiment fait la différence en permettant de sauver des millions de vies à travers le monde. Il a créé une dynamique et aidé les pays à atteindre des résultats.

  • Sur la dernière décennie, le Fonds mondial a attribué des subventions pour plus de US$ 22,6 milliards à 150 pays.
  • Les subventions du Fonds mondial aident les pays à fournir un accès au traitement du VIH à 3,3 millions de personnes
  • Le Fonds mondial a permis de s’assurer que plus d’un million de femmes enceintes séropositives au VIH aient accès à des médicaments antirétroviraux pour éviter de transmettre le virus à leurs enfants.

L’ONUSIDA est convaincu que le plan de transformation du Fonds mondial permettra, pendant sa phase de transition, de générer d’autres résultats. L’ONUSIDA continuera de travailler en partenariat avec les pays et le Fonds mondial pour réduire les risques et garantir le maintien sur le terrain des programmes à fort impact.

Les progrès remarquables enregistrés dans la riposte au sida doivent être maintenus et accélérés. L’ONUSIDA invite instamment la communauté internationale à étudier de toute urgence des sources innovantes de financement pour combler l’insuffisance des ressources mondiales allouées à la riposte au sida. Il appelle également les pays à revoir leurs priorités et en définir de nouvelles pour leurs investissements dans la lutte contre le sida ainsi que pour leurs stratégies nationales de riposte.

En 2011, les États Membres des Nations Unies ont promis d’investir entre US$ 22 et US$ 24 milliards par an d’ici à 2015 pour financer la riposte mondiale au sida. L’an dernier, US$ 15 milliards ont été mis à disposition, mais les financements internationaux ont diminué de US$ 8,7 milliards en 2009 à US$ 7,6 milliards en 2010.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Genève
Sophie Barton-Knott
tél. +41 79 514 6896 / +41 22 791 1697
bartonknotts@unaids.org


Région/pays