Déclaration à la presse

L’ONUSIDA attristé par la disparition du représentant des États-Unis Donald M. Payne

Genève, 9 mars 2012—Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) est profondément attristé par le décès du représentant des États-Unis Donald M. Payne.

Donald M. Payne, qui a été membre de la Chambre des représentants du Congrès des États-Unis pendant plus de 20 ans, a consacré son existence à l’amélioration des conditions de vie de ses semblables, au sein de son propre pays et dans le monde.

Il a collaboré à la rédaction de la première législation du Plan présidentiel américain d’aide d’urgence à la lutte contre le sida (PEPFAR) en 2003, législation qui continue de sauver des millions de vies humaines. Il était connu pour son approche globale de la santé, axée sur la personne dans son ensemble, qu’elle vive avec le VIH ou soit exposée au virus – en veillant à ce que des questions telles que la nutrition, la prévention des maladies et les droits humains soient intégrés.

En tant que président et membre principal de la sous-commission des États-Unis sur l’Afrique, la santé mondiale et les droits de l’homme de la commission sur les affaires étrangères de la Chambre des représentants. Donald M. Payne a milité sans relâche en faveur de l’équité et de l’accès. Sa vision et son dévouement vont énormément nous manquer.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Genève
Sophie Barton-Knott
tél. +41 79 514 6896 / +41 22 791 1697
bartonknotts@unaids.org


Région/pays

Etats-Unis d'Amérique