Déclaration à la presse

L’ONUSIDA félicite la Mongolie d’avoir supprimé les restrictions à l’entrée, au séjour et à la résidence pour les personnes vivant avec le VIH

GENÈVE, 31 janvier 2013—Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) salue les récentes réformes de la loi en Mongolie qui ont supprimé toutes les restrictions de voyage et autres dispositions discriminatoires pour les personnes vivant avec le VIH. Le réformes qui ont été adoptées par le Parlement de Mongolie à la mi-décembre de l’an dernier sont entrées en vigueur le 15 janvier 2013.

La Loi sur la prévention de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine et le syndrome d’immunodéficience acquise supprime toutes les restrictions liées au VIH à l’entrée, au séjour et à la résidence. Les étrangers qui demandent un visa pour la Mongolie ne sont plus tenus de dévoiler leur statut VIH ou de fournir des renseignements à ce propos.

« Je félicite la Mongolie d’avoir pris cette mesure audacieuse et j’espère que cela encouragera d’autres pays à suivre son exemple et mettre ainsi le monde sur la voie de l’objectif de zéro stigmatisation et discrimination liées au sida, » a déclaré Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA.

L’ONUSIDA préconise le droit à la liberté de mouvement – quel que soit le statut VIH. Il n’existe pas de preuves indiquant que les restrictions à l’entrée, au séjour et à la résidence des personnes vivant avec le VIH protègent la santé publique.

Les réformes de la Mongolie ont également supprimé les restrictions à l’emploi qui empêchaient les personnes vivant avec le VIH d’exercer certains métiers, notamment dans l’industrie alimentaire. La nouvelle loi a également encouragé la création d’un organe multisectoriel composé de représentants du gouvernement, de la société civile et du secteur privé pour aider à mettre en place ces réformes.

Avec la suppression des restrictions en Mongolie, l’ONUSIDA compte 44 pays, territoires et zones qui continuent d’imposer une forme quelconque de restriction à l’entrée, au séjour et à la résidence des personnes vivant avec le VIH sur la base de leur statut VIH. Cinq pays interdisent totalement l’entré et le séjour des personnes vivant avec le VIH, et cinq autres pays refusent les visas même pour des séjours de courte durée. Dix-neuf pays expulsent les individus en cas de découverte de leur séropositivité au VIH.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA
Saya Oka
tél. +41 79 540 83 07 or +61 4 7507 1409
okas@unaids.org


Région/pays

Mongolie


Infographics