L’ONUSIDA félicite le Pape François nouvellement élu

Bookmark and Share

Déclaration à la presse

L’ONUSIDA félicite le Pape François nouvellement élu


L’ONUSIDA espère vivement poursuivre son partenariat avec l’Église catholique dans la lutte contre le VIH

GENÈVE, 14 mars 2013Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) félicite sa Sainteté, le Pape François, pour son élection en tant que nouveau chef de l’Église catholique.

« J’adresse mes vœux les plus chaleureux au Pape François pour l’exercice de sa papauté. Son engagement sans faille au service des populations les plus démunies est une source d’inspiration pour nous tous » a déclaré M. Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA. « J’ai hâte de travailler avec sa Sainteté pour que l’Église catholique fasse progresser la riposte au sida et garantisse la dignité des personnes les plus affectées par le VIH ».

L’ONUSIDA œuvre en étroite collaboration aves des organisations confessionnelles – dont l’Église catholique qui apporte son soutien à des millions de personnes vivant avec le VIH à travers le monde. Des statistiques publiées par le Vatican en 2012 révèlent que les organisations liées à l’Église catholique fournissent un quart environ de l’ensemble des traitements, des soins et de l’appui en rapport avec le VIH dans le monde, et gèrent plus de 5 000 hôpitaux, 18 000 dispensaires et 9 000 orphelinats – dont beaucoup participent à des activités de riposte au sida.

L’ONUSIDA est fier de travailler de façon aussi proche avec l’Église catholique et le Saint Siège, en particulier sur des problèmes essentiels tels que l’élimination des nouvelles infections à VIH chez les enfants et le maintien de leurs mères en vie, et l’élargissement de l’accès au traitement antirétroviral.

En 2009, l’ONUSIDA a mis en place un cadre stratégique pour renforcer ses partenariats avec les organisations confessionnelles. Ce cadre décrit la nécessité pour les chefs religieux nationaux et mondiaux de prendre des mesures publiques pour appuyer la lutte contre le sida.

« La riposte au sida n’est pas seulement une question de science, mais aussi de transformation de la société – et cela ne peut avoir lieu sans l’engagement des chefs religieux et des organisations confessionnelles » a ajouté M. Sidibé.


Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Genève
Sophie Barton-Knott
tél. +41 79 514 6896 / +41 22 791 1697
bartonknotts@unaids.org