L'ONUSIDA salue la suppression par l'Ouzbékistan des restrictions d’entrée, de séjour et de résidence appliquées aux personnes vivant avec le VIH

Bookmark and Share

Déclaration à la presse

L'ONUSIDA salue la suppression par l'Ouzbékistan des restrictions d’entrée, de séjour et de résidence appliquées aux personnes vivant avec le VIH

Confirmation de l'absence de restrictions de voyage pour Andorre et la Slovaquie.

GENÈVE, 21 octobre 2013—Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) salue la récente levée de toutes les restrictions d'entrée, de séjour et de résidence pour les personnes vivant avec le VIH en Ouzbékistan. La réforme a été adoptée par le Parlement en août 2013 et signée par le Président ouzbek, Islom Karimov, le 23 septembre 2013.

« Je salue cette étape importante pour l'Ouzbékistan et j'espère que cela encouragera les autres pays à prendre des mesures similaires pour un monde avec zéro stigmatisation et discrimination liées au VIH », a déclaré Michel Sidibé, Directeur exécutif de l'ONUSIDA.

L'ONUSIDA défend le droit à l'égalité en matière de liberté de circulation, quel que soit l'état sérologique vis-à-vis du VIH. Il n'existe aucune preuve que les restrictions d’entrée, de séjour et de résidence appliquées aux personnes vivant avec le VIH permettent de protéger la santé publique.

Dans le cadre de son dialogue permanent avec les pays sur cette question, en juillet 2013, l'ONUSIDA a envoyé des communications officielles à tous les pays, territoires et régions qui appliquent des restrictions d’entrée, de séjour et de résidence en lien avec le VIH. Grâce à cette action, de nouvelles informations ont été reçues en provenance d'Andorre et de la République slovaque, qui indiquent l'absence de restrictions liées au VIH dans ces pays.

Avec la suppression des restrictions en Ouzbékistan et la confirmation de l'absence de restrictions en Andorre et en Slovaquie, l'ONUSIDA dénombre aujourd'hui 41 pays, territoires et régions qui imposent une forme quelconque de restrictions d’entrée, de séjour et de résidence en raison de l'état sérologique vis-à-vis du VIH. Il s'agit des pays, territoires et régions suivants : Aruba, Australie, Bahreïn, Bélarus, Bélize, Brunéi Darussalam, Comores, Cuba, Chypre, République populaire démocratique de Corée, République dominicaine, Égypte, Irak, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Lituanie, Malaisie, Îles Marshall, Maurice, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Oman, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Paraguay, Qatar, Fédération de Russie, Samoa, Arabie saoudite, Singapour, Îles Salomon, Soudan, République arabe syrienne, Taïwan, Tadjikistan, Tonga, Turkménistan, Îles Turques-et-Caïques, Émirats arabes unis et Yémen.

 

ONUSIDA

Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) guide et mobilise la communauté internationale en vue de concrétiser sa vision commune : « Zéro nouvelle infection à VIH. Zéro discrimination. Zéro décès lié au sida. » L’ONUSIDA conjugue les efforts de 11 institutions des Nations Unies – le HCR, l’UNICEF, le PAM, le PNUD, l’UNFPA, l’UNODC, ONU Femmes, l’OIT, l’UNESCO, l’OMS et la Banque mondiale. Il collabore étroitement avec des partenaires mondiaux et nationaux pour que la riposte au sida donne les meilleurs résultats possibles. Pour en savoir plus, consultez le site unaids.org, et suivez nous sur Facebook et Twitter.

 

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Genève
Daxing Sun
tél. +41 22 791 3220
sund@unaids.org

Schémas d'information

  • Welcome Not (révisé le 21 octobre 2013) (en anglais)