Communiqué de presse

Le Conseil de l’ONUSIDA appelle à mettre fin à l’épidémie de sida en tant que menace pour la santé publique d’ici à 2030

GENÈVE, 4 juillet 2014—La 34ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l’ONUSDA s’est achevée à Genève après trois jours de discussion et de débat. L’importance d’assurer l’inclusion du VIH dans les objectifs de développement durable post-2015, de mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030 et la protection sociale figuraient en tête des priorités de l’ordre du jour.

Au cours de la réunion, les membres du Conseil de l’ONUSIDA ont reconnu la valeur des enseignements tirés de l’approche unique du Programme commun visant à améliorer la cohérence stratégique, la coordination, l’orientation fondée sur des résultats et l’impact au niveau des pays. Le Conseil a également appelé l’ONUSIDA et les États Membres des Nations Unies à poursuivre un engagement clair dans le programme de développement de l’après-2015 pour mettre fin à l’épidémie de sida en tant que menace pour la santé publique d’ici à 2030. Le Conseil a souligné que la fin de l’épidémie de sida serait provisoirement définie comme étant la réduction des nouvelles infections à VIH, de la stigmatisation et de la discrimination à l’encontre des personnes vivant avec le VIH et des populations clés, et de 90% des décès liés au sida par rapport aux niveaux de 2010.

Le Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, a présenté son rapport au Conseil et encouragé les membres du Conseil à trouver des façons de penser et des approches nouvelles et non conventionnelles pour mettre fin à l’épidémie de sida d’ici à 2030. « C’est une opportunité unique qui nous est offerte de fixer une ligne de conduite ambitieuse qui fera en sorte que nous ayons l’espace politique et les ressources pour mener le travail à bien, » a-t-il déclaré.

Lors de la réunion qui s’est tenue du 1er au 3 juillet 2014 à Genève (Suisse), les membres du Conseil ont été rejoints pour la séance d’ouverture par Sir Andrew Witty, PDG de GlaxoSmithKline qui a parlé du développement de nouveaux médicaments et de la nécessité de trouver des solutions personnalisées, et par M. Subhanu Saxena, PDG du fabricant de génériques Cipla, qui a souligné l’importance de l’innovation et le besoin d’améliorer l’accès aux médicaments génériques.

La réunion s’est achevée par un segment thématique d’une journée entière sur la protection sociale. Parmi les orateurs figuraient des personnes vivant avec le VIH et issues des populations clés les plus exposées au risque de VIH, des membres de la société civile, des représentants des pouvoirs publics et des experts dans le domaine de la santé et du développement qui ont parlé de l'urgente nécessité de s’attaquer aux moteurs sociaux et économiques du VIH par le biais de mesures de protection sociale, notamment des incitations financières telles que les transferts d’espèces, les régimes de retraite, le logement et les options de transport à moindre coût.

Des participants et observateurs provenant des États Membres des Nations Unies, des organisations internationales, de la société civile et des organisations non gouvernementales ont assisté à la réunion, qui a été présidée par l’Australie, avec le Zimbabwe comme vice-président. Le Conseil a élu El Salvador en tant que rapporteur pour 2014.

Le rapport du Directeur exécutif de l’ONUSIDA au Conseil et les décisions du Conseil prises pendant la réunion peuvent être consultés sur : unaids.org.

ONUSIDA

Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) guide et mobilise la communauté internationale en vue de concrétiser sa vision commune : « Zéro nouvelle infection à VIH. Zéro discrimination. Zéro décès lié au sida. » L’ONUSIDA conjugue les efforts de 11 institutions des Nations Unies – le HCR, l’UNICEF, le PAM, le PNUD, l’UNFPA, l’UNODC, ONU Femmes, l’OIT, l’UNESCO, l’OMS et la Banque mondiale. Il collabore étroitement avec des partenaires mondiaux et nationaux pour que la riposte au sida donne les meilleurs résultats possibles. Pour en savoir plus, consultez le site unaids.org, et suivez nous sur Facebook et Twitter.

Centre de presse

Téléchargez la version imprimable (PDF)


Contact

ONUSIDA Genève
Sophie Barton-Knott
tél. +41 79 514 6896 / +41 22 791 1697
bartonknotts@unaids.org


Région/pays



Discours

Rapport du Directeur exécutif