L’ONUSIDA en 2011

Bookmark and Share

Reportage

L’ONUSIDA en 2011

30 décembre 2010

Alors que nous abordons la 30ème année de l’épidémie de sida, l’ONUSIDA va s’efforcer de positionner la riposte au VIH dans un environnement mondial qui change. 10 ans après la Session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le VIH/sida et l’adoption historique de la Déclaration d’engagement sur le VIH/sida, les États Membres s’apprêtent maintenant à examiner leurs engagements dans la riposte au sida et à les renouveler pour l’avenir à l’occasion de la réunion de haut niveau sur le sida de 2011.

L’action du Programme commun sera guidée par la nouvelle stratégie de l’ONUSIDA pour 2011–2015 qui vise à promouvoir les progrès mondiaux dans l’accomplissement des objectifs d’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et à l’appui en matière de VIH fixés par les pays, à stopper et inverser la propagation du virus, et à contribuer à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement d’ici à 2015.

Il n’y a qu’en travaillant ensemble pour fixer l’avenir de notre action que nous pourrons l’accélérer et obtenir des résultats plus importants au profit des personnes.

Michel Sidibé, directeur exécutif de l’ONUSIDA

« Cette stratégie a été élaborée dans le cadre d’un processus hautement participatif et ouvert – en tenant compte des besoins et des opportunités auxquels nous serons confrontés à l’avenir » a déclaré Michel Sidibé, directeur exécutif de l’ONUSIDA. « Il s’agit de transformer fondamentalement la riposte mondiale au sida ».

Adoptée par le conseil de coordination du programme en décembre 2010, la nouvelle stratégie servira également de référence pour préparer la réunion de haut niveau des Nations Unies sur le sida.

« La réunion de haut niveau constituera une étape majeure dans l’histoire de la riposte au sida. Il n’y a qu’en travaillant ensemble pour fixer l’avenir de notre action que nous pourrons l’accélérer et obtenir des résultats plus importants au profit des personnes » a ajouté M. Sidibé.

La stratégie sera soutenue par un nouveau cadre unifié du budget et des responsabilités. Celui-ci permettra de rendre la stratégie opérationnelle, de mobiliser et d’allouer des ressources pour sa mise en œuvre, d’évaluer les progrès et de rendre compte des résultats.