Répondre aux besoins cruciaux des jeunes alors que la population mondiale atteint 7 milliards d'individus selon le rapport du UNFPA

Bookmark and Share

Reportage

Répondre aux besoins cruciaux des jeunes alors que la population mondiale atteint 7 milliards d'individus selon le rapport du UNFPA

26 octobre 2011

Le rapport sur l'état de la population mondiale souligne l'importance de l'investissement dans les jeunes en répondant à leurs besoins.

Ce n'est plus qu'une question de jours et la population mondiale atteindra 7 milliards d'individus. Cela représente aussi bien un grand défi qu'une grande opportunité. Selon le rapport sur l'état de la population mondiale 2011 publié aujourd'hui par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), nous pouvons parvenir à un futur sain et durable pour tous si nous agissons de manière décisive maintenant.

L'un des appels pour agir en faveur de l'action Les individus et les possibilités dans un monde de 7 milliards lancée dans plus de 100 villes au plan mondial est de garantir que les besoins des jeunes sont pris en compte de manière plus effective et qu'une plus grande priorité est donnée dans l'investissement de leur futur.

Au moment de la présentation du rapport à Londres, le directeur exécutif de l'UNFPA, Dr Babatunde Osotimehin, a souligné que d'atteindre les 1,8 milliards d'individus âgés entre 10 et 24 ans est critique. « Les jeunes détiennent la clé du futur avec le potentiel de transformer le paysage politique mondial et de propulser les économies par leur créativité et leurs capacités d'innovation, » commente Dr Osotimehin. « Mais l'occasion de réaliser le grand potentiel des jeunes doit être saisie maintenant. Nous devrions investir dans la santé et dans l'éducation de notre jeunesse. Cela produirait d'énormes retours pour la croissance économique et le développement des générations futures, » ajoute-t-il.

Dr Osotimehin note également que des millions d'adolescents dans les pays en développement ont peu ou pas d'accès à l'éducation sexuelle et n'ont pas suffisamment de connaissances pour éviter les grossesses et se protéger du VIH.

Le rapport qui se concentre sur les individus, les organisations et les communautés travaillant à améliorer les conditions pour eux-mêmes, et pour ceux autour d'eux, montre un nombre de jeunes qui font une véritable différence.

Nous devrions investir dans la santé et dans l'éducation de notre jeunesse. Cela produirait d'énormes retours pour la croissance économique et le développement des générations futures

Dr Babatunde Osotimehin, directeur exécutif du FNUAP

Dans un chapitre qui décrit la jeunesse comme une « nouvelle puissance mondiale refaçonnant le monde », Ethel Phiri est présentée comme une éducatrice pour ses pairs de 22 ans impliquée dans des programmes de proximité au Mozambique. Elle anime des discussions de groupes, bancadas femininas, dans des écoles, sur des marché et dans d'autres sphères de la communauté aux alentours de Maputo en soutenant les jeunes sur les questions relatives à la santé et aux droits sexuels et reproductifs et la prévention du VIH.

Le chapitre « Les individus et les possibilités dans un monde de 7 milliards » se focalise sur un large éventail de tendances de la population et leurs implications. Il examine les populations vieillissantes, les taux élevés d'urbanisation, la pauvreté et l'inégalité, la pérennité environnementale et l'accroissement de la migration internationale dans de nombreux pays avec des contextes différents.

Bien que différents pays gèrent différents défis, le rapport soutient que le monde doit se serrer les coudes pour effectuer de véritables changements durables. « Nous avons tous un intérêt dans le futur de l'humanité » souligne Dr Osotimehin. « Chaque individu, chaque gouvernement, chaque entreprise, est plus interconnecté et interdépendant que jamais, ainsi, ce que chacun d'entre nous fait maintenant aura des conséquences durables dans le futur pour nous tous. Ensemble nous pouvons changer et améliorer le monde. »