Son Altesse Royale la Princesse Mette-Marit, ambassadrice itinérante de l'ONUSIDA, en appelle à une forte mobilisation en faveur de la lutte contre le sida et la santé pour la période après 2015

Bookmark and Share

Reportage

Son Altesse Royale la Princesse Mette-Marit, ambassadrice itinérante de l'ONUSIDA, en appelle à une forte mobilisation en faveur de la lutte contre le sida et la santé pour la période après 2015

13 juin 2014

L'ambassadrice itinérante de l'ONUSIDA Son Altesse Royale la Princesse héritière Mette-Marit de Norvège a souligné l'importance du respect des droits de l'homme et de la dignité pour tous en mettant fin à l'épidémie de sida lors d'une réunion de haut niveau sur la contribution des droits de l'homme et la primauté du droit dans l'agenda de développement post-2015.

La réunion de haut niveau, qui a eu lieu les 9 et 10 Juin lors de la soixante-huitième session de l'Assemblée générale des Nations Unies, visant à examiner comment les droits humains, y compris le droit au développement et l'état de droit aux niveaux national et international peuvent soutenir un agenda de développement inclusif, centré sur les individus.

La princesse a souligné comment la stigmatisation et la discrimination minimisent les progrès de la riposte au sida et a exhorté les pays à garantir que la santé et les droits sexuels et reproductifs, ainsi que d'autres droits de l'homme des jeunes en général, et des jeunes vivant avec le VIH en particulier, soient une priorité.

Déclarations

« Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser la riposte mondiale au sida perdre son élan. Nous devons maintenir une vision forte, rester engagés à nos idéaux et être décisifs dans nos actions. Mettre fin à l'épidémie du sida est possible dans l'ère post-2015. C'est en effet une question de droits de l’homme. »

Son Altesse Royale la Princesse Mette-Marit de Norvège, ambassadrice itinérante de l'ONUSIDA